Les Dolomites Italiennes

Waypoints, Routes et Traces

Comprendre la différence entre Waypoints, Routes et Traces est indispensable si on veut utiliser un GPS ou l’application de navigation d’un Smartphone.

1. Les Waypoints

Un WayPoint est la mise en mémoire des coordonnées GPS d’un lieu.

Il peut être créé :

  • sur le terrain, en cours d’itinéraire : l’opérateur commande au GPS d’enregistrer les coordonnées de l’endroit où il se trouve ;
  • virtuellement (1) à partir des coordonnées de latitude et de longitude du lieu (connues de l’opérateur) ; (2) à partir d’une carte numérique en utilisant un logiciel spécifique.

Au moment de créer un nouveau WayPoint, on a la possibilité de lui donner un nom, de lui choisir  une icône… et même, avec OruxMaps, si on est « sur le terrain », de lui associer une photo.

2014-03-26_175705

 

Quelle que soit leur origine, on peut importer des WayPoints dans l’appli de navigation d’un Smartphone ou d’une Tablette Android. Ensuite, on peut sélectionner un WayPoint, et demander à l’appli d’aider à rejoindre ce WayPoint : l’appli va montrer le cap à suivre et indiquer (approximativement) la distance qui sépare l’opérateur du WayPoint. Illustration, à gauche : la mise à l’écran d’un fichier de WayPoints, avec ou sans fond de carte.

Les WayPoints peuvent aider un peu à se diriger… un peu mieux s’ils apparaissent positionnés sur un fond de carte (Illustration, à droite). Ils ne sont pas suffisants si le terrain est difficile et devront donc être accompagnés d’un descriptif d’itinéraire.

 

 

 

2. Les Routes

2014-03-26_175830La Route s’appelle aussi parfois Itinéraire. Elle consiste en un certain nombre de WayPoints (au maximum 50 pour beaucoup de GPS) organisés chronologiquement. C’est mieux qu’une simple liste de WayPoints mais ça reste beaucoup moins précis qu’une Trace puisque, entre deux WayPoints, le tracé est rectiligne.

 

 

 

 

 

 

 

3. Les Tracks

2014-03-26_175936Le Track ou Trace s’appelle aussi parfois Tracé ou Piste. La Trace suit tous les méandres du parcours et il n’est pas rare qu’elle comporte entre 500 et 1 000 points : c’est donc un outil très précis (Ci-contre, à gauche).

On peut encore l’améliorer en lui ajoutant des WayPoints (Ci-contre, à droite).

 

 

 

 

 

 

OM31WayPoints, Routes ou Traces… le principe est toujours d’utiliser l’appli de navigation pour se positionner par rapport aux informations disponibles.

Que vous achetiez nos livres en version Papier ou en version Numérique, vous recevrez un lien de téléchargement des itinéraires décrits (c’est un service complémentaire gratuit 😉 ) sous la forme de fichiers .gpx.

Ces fichiers sont des fichiers “mixtes”, comportant à la fois la Trace et les WayPoints caractéristiques de l’itinéraire.

Exploités sur un GPS avec cartographie ou sur un Smartphone/Tablette, si vous suivez nos conseils relatifs à l’importation d’une carte numérique (gratuite) des Dolomites, vous aurez un rendu de cette qualité (voir illustration): aucun doute, « Précision + Fiabilité = Sécurité + Confort ».